SALTS MILL, SALTAIRE, YORKS. 1997

 

De tous les paysages du Yorkshire, Salts Mill, Salttaire Yorks. est celui qui est pour Hockney le plus chargé de valeurs sentimentales. C'est un portrait qu'il peint ici en représentant le bâtiment d'une ancienne manufacture transformé en musée par son ami, Jonathan Silver. Pour magnifier l'édifice, le peintre le fait briller d'un orange lumineux. Au premier plan, sous l'effet des distorsions de perspective, le pont, les voies de chemin de fer, les rangées de maisons ouvrières qui lui font face semblent s'effacer, sertir humblement le bâtiment, comme pour en augmenter la majesté. Pour renforcer encore son caractère monumental, deux points de fuite à sa droite et à sa gauche provoquent sa saillie vers le spectateur.

La manufacture de Jonathan Silver prend l'aspect d'une apparition baignée de lumière. La toile peut se lire comme un souvenir sublimé. Le format panoramique témoigne de l'importance que Hockney donne à ce tableau dédié à son ami. Après sa grande toile de jeunesse, A Grand Procession of Dignitaries Painted in the Semi-Egyptian Style, peinte en 1961, il a régulièrement recouru à de tels formats pour ses tableaux importants.

Les paysages de Hockney célèbrent pour Jonathan Silver la beauté du Yorkshire. Dans un entretien qu'il accorde en 1988 à la journaliste Lynn Barber, le peintre s'explique: Quelqu'un m'a demandé une fois Si ces tableaux étaient tristes, etje lui ai répondu : " Ma foi, je les lui porte toujours en passant afin qu'il [Silver] les voie", et je voulais dire: "Pourquoi, mon Dieu, faudrait-il que je lui montre des choses tristes? Il est mourant, c'est ainsi, etje lui montre combien le monde est beau, et c'est ce qu'il pense aussi! "

Salts Mill, Saltaire Yorks., acheté et rénové par Silver, est peint par Hockney comme un monument dédié à leur amitié.

K.H traduit de l'allemand par M.C (David Hockney : espace/paysage, centre Georges Pompidou )